Alpinux, le LUG de Savoie

En attendant que les membres arrivent.

Jeudi dernier en début de soirée, j'ai renseigner une personne retraité désireuse de passer à Linux en gardant le double boot. D'ailleurs nous devrions la guider pour l'installation de la distribution de son choix lors de la prochaine réunion.

Après avoir discuter des avantage de Linux par rapport à l'OS de Redmond et en attendant que les membres d'Alpinux arrivent, je me suis amusé à tester les différent live-cd que j'avais apporter, notamment le live-cd Xubuntu et la Mandriva One 2008.

J'ai commencé par la Mandriva. Lorsque j'ai télécharger et gravé l'image iso il y a quelques temps, je n'avait pas encore eu le loisir de démarrer sur le cd. Cette distribution réserve bien des surprises.

La première, c'est que justement c'est un live-cd. Autrement dit, il suffit de démarrer sur le cd, de suivre quelques instructions de configuration, comme la langue à utiliser, l'interface graphique et l'heure. La seconde surprise, c'est la prise en charge de la carte graphique (Nvidia et ATI) et le bureau 3D au démarrage. La troisième surprise, c'est la très bonne prise en charge du matériel. Pour information, mon portable est un Medion MD95257 cadensé à 1.7 GHz avec 512 Mo de mémoire Ram. J'ai tellement été conquis que j'ai installé la Mandriva sur ce portable le dimanche suivant. Je pense que c'est un live-cd a proposer lorsque des personnes se présentent à nos réunions afin d'installer une distribution Linux. Ensuite JN est arrivé et je lui ai passé le CD afin qu'il teste Mandriva one 2008 sur son ordinateur portable. Il semble qu'il ait été également conquis.

De mon côté j'ai démarrer sur le live-cd Xubuntu. Bon, soyons sérieux, Il n'y a rien à voir avec Mandriva et d'ailleurs je ne me risquerais pas à la comparaison. En fait je voulais surtout voir quel était le choix de logiciels proposé par cette distribution prévue essentiellement pour le ordinateur ayant peu de ressource. Pour l'interface graphique on retrouve le très léger et très configurable Xfce. Pour la bureautique c'est bien évidement abiword qui a été privilégié, il faut dire que celui-ci est bien plus léger qu'OpenOffice.org. La gestion des paquets se fait via gnome-app-install (dans le menu Application >Systèm > Add/Remove...). Bien sûr on peu le faire à la main dans une console. La gestion des fichiers en mode graphique se fait via Thunar File Manager. Les images peuvent être retouché avec The Gimp. La navigation se fait à l'aide de Firefox et la gestion des messages électroniques se fait avec Thunderbird. Les fameux logiciels libres de la fondation Mozilla. Pour conclure c'est une superbe distribution légère a proposé également dans le cadre de nos réunions.